Aspasie est une association de solidarité, crée à Genève en 1982 par des personnes prostituées et leurs alliés. Dans une attitude de non jugement elle défend les droits des personnes qui exercent le travail du sexe, offre accueil, information, prévention et soutien.

Aspasie travaille de concert avec l'association Boulevards, dont le cahier des charges est la prévention hors murs, de rue et de nuit. 

 

Assemblées générales 2014

Cette année, l’assemblée générale de Boulevards précédera celle d’Aspasie. Depuis le 1er janvier 2013, l'Association Boulevards a succédé à Aspasie pour mener les activités du projet Boulevards . 

Nous avons le plaisir de vous convier à nos Assemblées Générales à:

 

Dialogai, 11-13 rue de la Navigation, le lundi 14 avril 2014

  • à 18h30 pour L'AG de Boulevards
  • à 19h50 pour l'AG d'Aspasie
  • à 21h pour une verrée festive

 

30 ans & un film en 2012

Aspasie a récemment lancé son film anniversaire. Pour tous ceux qui au delà des préjugés désirent entendre et mieux comprendre ... bon film !


Sa mission

  • Approcher la prostitution en tant que réalité sociale, sans émettre de jugement, ni imposer de changement; 
  • Promouvoir la santé dans le milieu de la prostitution; 
  • Prévenir l'exclusion sociale des personnes qui exercent le travail du sexe; 
  • Réunir en association des personnes ayant diverses approches de la prostitution; 
  • Etre un lieu de réflexion, d'échange, et d'action sur les sujets en relation avec la prostitution;
  • Défendre à la demande les intérêts juridiques des travailleuses (-eurs) du sexe. Elle peut intervenir dans les procédures judiciaires, pénales, civiles ou administratives.


Ses outils

  • Collaborer avec des personnes ayant l'expérience de la prostitution
  • Développer des actions de proximité, projets de prévention ciblés, adaptés aux genres, aux origines et au contexte du travail
  • Offrir écoute et soutien psychosocial, individuel ou en groupe, en plusieurs langues
  • Orienter ou accompagner vers des structures spécialisées de santé, administratives, ou juridiques
  • Défendre les droits de ceux qui exercent le travail du sexe par des interventions individualisées et des actions collectives
  • Informer le public, les médias, les autorités et les institutions sur les aspects multiples de cette réalité
  • Collaborer avec les réseaux associatifs nationaux et internationaux


Ses ressources

  • Financée principalement par la Ville de Genève, mais aussi par
  • L'Etat de Genève
  • Dons privés et publiques (plusieurs communes Genevoises)
  • Cotisation des membres
  • Collaborations bénévoles et solidaires

  

Télécharger...

Rapport d'activité 2012  [~4 MB]

Rapport d'activité 2011  [700 KB]

Rapport d'activité 2010  [800 KB]

Rapport d'activité 2009  [~ 2 MB]

Rapport d'activité 2008  [500 KB]

Rapport d'activité 2007  [500 KB]